Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Coming out

Risques d'infections sexuellement transmissibles chez les lesbiennes

2 Septembre 2016 , Rédigé par coming out Publié dans #Santé LGBT

Risques d'infections sexuellement transmissibles chez les lesbiennes

1
Le multipartenariat augmente le risque de transmission d'IST.

2
Pour le cunnilingus, surtout en période de règles, il est conseillé d'utiliser une digue dentaire (carré de latex).

3
Si vous utilisez des objets sexuels, nettoyez-les avec de l'eau tiède et du savon et désinfectez-les après les avoir utilisés.
Si vous partagez vos objets sexuels avec votre/vos partenaires, veillez à utiliser des préservatifs masculins différents lors de chaque pénétration (vaginale ou anale) ou à ce que chacune des partenaires utilise un préservatif féminin (pénétration vaginale).

4
Evitez le passage de sécrétions entre les zones anale et vaginale:
// lavez-vous et essuyez-vous d'avant en arrière
// changez de préservatif masculin, de gant en latex ou utilisez des préservatifs féminins avant de passer d'une pénétration anale à une pénétration vaginale.

5
Sauf avis médical, évitez l'usage de la douche vaginale ou de l'irrigation vaginale à l'aide d'une poire gynécologique, car le milieu vaginal assure lui-même sa protection grâce à la flore vaginale.
L'excès de propreté peut aussi créer des conditions favorables à l'apparition de certaines pathologies (mycoses).

6
Les piercings des organes génitaux et de la langue peuvent saigner pendant plusieurs jours. Il est donc fortement recommandé d'avoir des rapports sexuels protégés durant la période de cicatrisation.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article