Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Coming out

Réunion MJC Elbeuf

28 Septembre 2017 , Rédigé par coming out Publié dans #Les projets et actions

Mjc d'Elbeuf Le jeudi 21 septembre 2017

Mjc d'Elbeuf Le jeudi 21 septembre 2017

L'association été présent leur de la réunion, a la MJC d'Elbeuf (PAVA) 

Lire la suite

Sondage : Les Français·es n'ont jamais été aussi favorables à la PMA et à la GPA

23 Septembre 2017 , Rédigé par coming out Publié dans #Info général

Sondage : Les Français·es n'ont jamais été aussi favorables à la PMA et à la GPA
ACTUALITÉ

 

L’actuel débat médiatique autour de la PMA pour toutes n’entaille pas l’adhésion des Français·es pour l’homoparentalité. Bien au contraire.

Ce n’est pas à l’Association des familles homoparentales (ADFH) qui en a cette fois-ci fait la demande, mais le site my-pharma.info. Pour connaître la positions des Français·es sur la procréation médicalement assistée (PMA) et la gestation pour autrui (GPA) – qui lui est à tort accolée lors des débats – suite aux déclarations de Marlène Schiappa, ce site d’informations médicales a commandé à l’Ifop un nouveau sondage paru aujourd’hui : 64% des personnes interrogées sont favorables à l’ouverture de la PMA aux couples de femmes, ce qui correspond à une augmentation de 4 points en seulement trois mois, et 65% à son élargissement aux femmes célibataires.

À LIRE AUSSI :

Schiappa : « Rien ne nous empêche d’ouvrir la PMA »… mais pas avant 2018

Près de 2 Français·es sur 3, « c’est un record »

« On atteint un niveau record jamais égalé en termes d’acceptation de la PMA pour les lesbiennes », constate pour my-pharma François Kraus, directeur des études politiques à l’Ifop, qui salue un « regain d’adhésion sur le sujet ». Et pour cause : en 1990, seuls 24% des sondés se disaient favorables à la PMA pour les couples lesbiens. Mais le chiffre dépassait déjà la barre de la majorité absolue en 2004, où 51% des Français·es se déclaraient en faveur de ce droit. D’après le « Monsieur cul de l’Ifop », ces chiffres prouvent que l’« acceptation croissante du principe d’homoparentalité est une tendance de fond dans la société » depuis l’adoption du Pacs (1999) et de la loi Taubira (2013) ouvrant le mariage et l’adoption à tous.

sondage favorables à la pma

Facteur de l’adhésion politique

D’après le sondage, l’adhésion à la PMA pour toutes augmenterait à mesure qu’on déplace vers la gauche de l’échiquier politique (FN exclu) : alors que seuls 34% des Républicains disent oui à l’extension de la procréation médicalement assistée, ils sont 81% chez les sympathisants de la France insoumise; chez les frontistes, le débat est partagé à 50/50.

sondage favorables à la pma

Scénario similaire quant à la volonté de voir la PMA étendue toujours remboursée par la Sécurité sociale (comme c’est actuellement le cas, restreinte aux couples hétéros).

sondage favorables à la pma

Si une majorité de Français·es seraient donc favorable au remboursement de la PMA pour toutes, les résultats sont plus disparates quant aux procédures de don : 75% des sondés souhaitent autoriser aux couples de venir en banque de sperme avec un donneur choisi, mais une majorité souhaite maintenir la gratuité des dons (51%) et le consentement du/de la conjoint·e (56%).

sondage favorables à la pma

La GPA ? Oui pour les hétéros, non pour les homos

Autre fait saillant de l’étude commandée par my-pharma : 48% des Français·es se déclareraient personnellement favorable à l’autorisation du recours à une mère porteuse en France pour les couples homosexuels, contre 41% en 2014 et 44% en 2016 jusqu’en juin 2017.

sondage favorables à la pma

Concernant la légalisation de la GPA pour les couples hétéros cette fois-ci, l’acceptation dépasse la majorité et bat encore un record (61%) même s’il est moins significatif (+1 point par rapport à 2014). C’est donc bien « un risque d’opinion » qui surgit lorsqu’un couple d’hommes demande la GPA, et qui est absent concernant les hétéros. Mais « il faut noter qu’il y a des facteurs qui jouent beaucoup, spécifie François Kraus, les catégories les plus réticentes au principe de la GPA sont les personnes âgées, les personnes pratiquantes sur la question de la religion et les personnes de la droite de la droite. »

À LIRE AUSSI :

La GPA : rejetée par les politiques mais approuvée par les jeunes

Gare à l’inversion des courbes…

PMA et GPA, une acceptation qui ne cesse d’augmenter ? Il semblerait. Néanmoins, les antis ont déjà repris le dessus sur les pro-PMA, en pleine course vers davantage d’adhésion. En janvier 2013, période des débats sur l’égalité devant le mariage et âge d’or de la Manif pour tous, le taux d’adhésion à la PMA pour toutes était tombé à 47%.

Il n’est donc pas écarté que l’ouverture précoce du débat par l’annonce officielle – suivi d’un rétropédalage – de Marlène Schiappa, le 12 septembre, face à Jean-Jacques Bourdin, n’ait à terme des conséquences néfastes sur l’opinion. En témoigne les sorties malhonnêtes – ou mal informées – de Laurent Wauquiez, favori à la présidence des Républicains, et Gérard Collomb, ministre de l’Intérieur. Ou encore l’édition de Charlie Hebdo à charge contre la PMA sur la seule parole d’un expert opposé à la question et du rédacteur en chef du journal.

À LIRE AUSSI :

Wauquiez, Collomb… Contre la PMA, les sorties nauséabondes reprennent

L’Association des journalistes LGBT (AJL), qui veille au bon traitement des sujets LGBT dans la presse, pointe déjà du doigt les irrégularités de certains professionnels des médias qui rappellent sombrement les années 2012-2013. Ces mêmes débats avaient justement fait naître l’association.

Lire la suite

L'association

22 Septembre 2017 , Rédigé par coming out Publié dans #Informations

L'association

Que devons-nous faire de l'association ?

Quelles sont ses projets ?

Quelle et sont avenir ?

Quelle projet devons-nous avoir ?

L'association et aussi la votre !

Alors si vous-avez des réponses a ces questions !

Répondé  ? 

Lire la suite

Flou autour de la PMA : les lesbiennes lasses, «exaspérées» et «en colère»

21 Septembre 2017 , Rédigé par coming out Publié dans #Info général

Des manifestantes pour la PMA pour toutes lors de la marche des fiertés du 29 juin 2013 à Paris. Photo Lionel Bonaventure. AFP

Des manifestantes pour la PMA pour toutes lors de la marche des fiertés du 29 juin 2013 à Paris. Photo Lionel Bonaventure. AFP

Malgré certaines annonces du gouvernement de Macron faisant espérer il y a quelques mois une ouverture de la procréation médicalement assistée à toutes, les récentes tergiversations de l'exécutif découragent les personnes en attente de sa légalisation.

«Je suis en colère car je suis d’une génération à laquelle on fait comprendre que les bébés, ce ne sera pas pour nous», s’agace dans le combiné Sophie, 38 ans. Pour cette programmatrice de soirées, lesbienne et célibataire, avoir des enfants, c’est en effet «maintenant ou jamais». Or, le flou entretenu ces derniers jours par le gouvernement sur l’ouverture de la procréation médicalement assistée (PMA) aux couples lesbiens et aux femmes seules, un temps annoncée pour 2018, affaiblit considérablement ses chances d’avoir recours à un don de sperme en France. «Ça me fait du mal, ça me décourage et je suis en colère»,poursuit-elle, dépitée.

Sophie est loin d’être la seule à s’indigner du «manque de courage du gouvernement». Peu sollicitées sur les plateaux de télévision depuis les tergiversations gouvernementales – brèche dans laquelle se sont bien engouffrés les opposants à la PMA, en particulier ce qu’il reste de la «Manif pour tous» –, nombreuses sont les femmes, lesbiennes, bisexuelles ou célibataires, à être exaspérées des belles promesses jamais mises en application. «C’est une nouvelle trahison car, sans être fan, on avait un peu espéré qu’Emmanuel Macron applique sa manière de faire pour la PMA. Mais là on se sent juste considérées comme des citoyennes de seconde zone», s’irrite par exemple Sylvie, maman avec sa compagne d’une petite fille née par PMA en Belgique.

Lassitude, déception et colère

L’ire de cette assistante maternelle nantaise, adhérente de l’association Les Enfants d’arc-en-ciel, est d’autant plus grande qu’avec sa compagne elles en sont à leur 18tentative d’insémination dans une clinique belge pour mettre au monde un deuxième enfant. Sans succès. «J’ai une endométriose donc je coche les critères d’une PMA légale pour cause d’infertilité», déplore la trentenaire, «fatiguée» des «amalgames» et des«arguments sortis du chapeau». Une lassitude qu’éprouvent aussi Amélie, enseignante à Angers, et son épouse, mères d’un petit garçon conçu par PMA en Belgique en 2013 entre deux manifestations des anti-mariage pour tous. «Au fond de moi, je ne crois plus beaucoup à sa légalisation, avance-t-elle. J’ai donc arrêté d’en attendre des politiques : on a l’impression de ne pas être respectées.»

«Cela ne nous fait même plus réagir car on s’attendait à un tel scénario, on est juste lasses, soupire pour sa part Barbara, 27 ans, installée avec sa future épouse à Strasbourg. En attendant que les divers.es politicien.ne.s se décident pour la PMA and co., nous commencerons dans tous les cas les démarches pour avoir un enfant en Belgique ou à Barcelone. Nous n’allons pas attendre, et nos corps non-plus, que d’autres décident à notre place, surtout si c’est pour revenir en arrière deux jours plus tard.» Leslie, enseignante dans le secondaire à Saint-Denis, partage également cette amertume face ce «nouveau gros foutage de gueule en bonne et due forme». «J’ai 30 ans, ma compagne en a 33, si l’on attend la saint-glinglin pour la PMA en France, on sera sans doute suffisamment âgées l’une ou l’autre pour voir les chances de réussite d’une PMA baisser et donc avoir recours à plusieurs tentatives avant de pouvoir espérer peut-être un enfant… Bref, encore une déception "personnelle" et encore un signal politique fort envoyé à nos communautés…», nous écrit-elle par mail. 

«Sentiment de clandestinité injustifié»

Ce mécontentement n’est pas nouveau. Promise par François Hollande lors de la présidentielle de 2012, l’ouverture de la procréation médicalement assistée n’a eu de cesse d’être repoussée sous la pression des anti-mariage pour tous dès les débuts des débats. Jusqu’à être conditionnée à la remise de l’avis du Comité consultatif national d’éthique (CCNE), qui s’y est comme attendu montré favorable pour toutes les femmes en juin, suscitant logiquement une impatience. «En tant que femme lesbienne, et en tant que femme en général, il y a une attente en termes d’égalité et de libre choix pour fonder une famille. On n’enlève rien à personne en ayant accès à ce droit-là», plaide Laurence, la quarantaine, adhérente de l’Association des parents gays et lesbiens (APGL).

Avec sa femme, cette fonctionnaire marseillaise n’a pas attendu que les pouvoirs publics lui octroient la possibilité de recourir à une insémination avec donneur. Cependant, comme elle l’a vécu en Espagne, un parcours de PMA, qui plus est «au-delà de la frontière» est «lourd avec son lot de galères». Bien souvent un parcours du combattant, auquel s’ajoute «un parcours juridique coûteux»  - et jusqu’à récemment entravé par certains tribunaux - afin que la «mère sociale» puisse adopter l’enfant de la mère biologique. «L’aspect financier, ce n’est pas ce que je vis le plus mal, ce qui fait du mal c’est ce sentiment de clandestinité injustifié, complète Amélie, l’enseignante d’Angers. Et puis, il faut trouver des gens à qui faire confiance pour aller jusqu’au bout.»

Crainte de revivre les débats du mariage pour tous

«On est considérée comme hors la loi», s’énerve, elle aussi Magali, la quarantaine, mère de d’une fille et d’un garçon conçus par PMA à Barcelone. En tout, avec son épouse, les deux femmes ont eu recours à sept tentatives d’insémination avec donneur «à 2 800 euros l’acte de PMA, en plus du voyage», et sans prise en charge par la sécu. «On peut se le permettre, pas tout le monde», poursuit-elle garée devant l’école de sa fille. Magali craint, avec «une longue concertation» et un débat mal maîtrisé, de revivre la séquence des débats sur le mariage pour tous, marqués par une libération de la parole LGBTphobe. Rien qu’en 2013, l’association SOS homophobie avait ainsi constaté une agression lespbophobe, gayphobe ou transphobe tous les deux jours, «une explosion» liée à la violence des débats.

«Aujourd’hui, on est blindé, mais on en a beaucoup souffert, et on a peur de cette agressivité et de cette haine pour nos enfants», conclut-elle. «Mon fils n’est pas bête, j’ai peur de ce qu’il va entendre dans la cour de récréation», s’inquiète, d’ailleurs aussi Camille*, habitante, avec son épouse et son fils de trois ans nés d’une PMA en Belgique, d’un village à une heure de Paris. «Les vannes des propos nauséabonds sont rouvertes, et l’attitude du gouvernement ne va que les renforcer. On nous dit déjà qu’il y a des questions plus prioritaires, qu’il y a déjà eu le mariage et qu’on doit s’en contenter», regrette la jeune femme, les souvenirs à vif d’une procédure d’adoption bloquée plus de quinze mois par la justice pour «fraude à la loi».

*Les prénoms ont été modifiés.

Florian Bardou

Lire la suite

Campagne de sensibilisation contre l'homophobie

15 Septembre 2017 , Rédigé par coming out Publié dans #Lutte contre les discriminations

Lire la suite

Village des associations

10 Septembre 2017 , Rédigé par coming out Publié dans #Les projets et actions

Je dit une grand merci a UL CGT D'Elbeuf et l’école du cirque, de nous avoir aider tous au long de la journée avec notre tonnelle.

Village des association a Elbeuf sur fête 2017
Village des association a Elbeuf sur fête 2017
Village des association a Elbeuf sur fête 2017
Village des association a Elbeuf sur fête 2017

Village des association a Elbeuf sur fête 2017

Lire la suite

Parents abandon

7 Septembre 2017 , Rédigé par coming out Publié dans #Lutte contre les discriminations

Lire la suite

L'association aura sont stand

4 Septembre 2017 , Rédigé par coming out Publié dans #Les projets et actions

L'association aura sont stand rue Guynemer a Elbeuf.

 

LUC ABALO, INVITÉ D'HONNEUR D'ELBEUF SUR FÊTE - DU 8 AU 10 SEPTEMBRE 2017
 
Thème : Sports et Loisirs
Le dimanche 10 septembre, la rentrée elbeuvienne se fera en compagnie de Luc Abalo, handballeur.
Elbeuf sur Fête rassemble, chaque année, près de 40 000 visiteurs autour d’animations pour tous avec trois jours de braderie commerciale.
Pour les clubs sportifs, les écoles de musique et les associations de loisirs de l’agglomération, c’est l’occasion de présenter leurs activités et d’élargir le cercle de leurs adhérents. Le village des associations regroupe les associations culturelles, de loisirs et de quartier, il propose des animations autour de la musique, de la danse et du chant.
Le dimanche, la fête battra son plein avec des animations de rues, le spectacle de lancement de saison du Cirque-Théâtre et des animations spectaculaires dont la plupart sont proposées en démonstration et en initiation.
L'invité d'honneur
 
 
© Kuebi-Armin Kübelbeck2013
Luc Abalo, handballeur français évoluant en équipe de France depuis 2005.
Ses atouts : une détente phénoménale et des appuis rapides lui valent le surnom de Luc Skywalker Abalo ou l'homme-élastique.
Palmarès :
3 titres européens (2006, 2010, 2014)
3 titres mondiaux (2009, 2011 et 2017)
2 médailles d’or olympiques (2008, 2012)
 
Dimanche à 11h le rendez-vous est fixé rue de la République au « Bout du couvent ». Toute l’après-midi, l’invité d’honneur visite les différentes animations proposées. Aux environs de 16h-16h30, Luc Abalo sera présent sur le stand de l’OMS pour signer des autographes.
 
 
 
Programme :
 
Les clubs sportifs présentent leurs activités
Informations, adhésions, initiations et démonstrations : arts martiaux, rings de boxe, démonstrations gymnique et sportive...
 
Les associations sont regroupées au coeur d’un village
En partenariat avec la MJC, ce pôle regroupe les associations culturelles, de loisirs et de quartiers. Venez découvrir leurs activités mais aussi profiter des podiums musique, danse et chant, de l’espace petite enfance et du lâcher de ballon lors du passage de l’invité d’honneur.
 
L'association aura sont stand
Lire la suite

120 battement par minute

3 Septembre 2017 , Rédigé par coming out Publié dans #Info général

Très beau film, a voir absolument, avec des scènes dur, et tendre.  

Lire la suite

ELBEUF SUR FÊTE - DU 8 AU 10 SEPTEMBRE 2017

1 Septembre 2017 , Rédigé par coming out Publié dans #Les projets et actions

L'association tiendra un stand au village des associations a Elbeuf sur seine le dimanche 10 septembre 2017

 

LUC ABALO, INVITÉ D'HONNEUR D'ELBEUF SUR FÊTE - DU 8 AU 10 SEPTEMBRE 2017

Thème : Sports et Loisirs

Le dimanche 10 septembre, la rentrée elbeuvienne se fera en compagnie de Luc Abalo, handballeur.

Elbeuf sur Fête rassemble, chaque année, près de 40 000 visiteurs autour d’animations pour tous avec trois jours de braderie commerciale.

Pour les clubs sportifs, les écoles de musique et les associations de loisirs de l’agglomération, c’est l’occasion de présenter leurs activités et d’élargir le cercle de leurs adhérents. Le village des associations regroupe les associations culturelles, de loisirs et de quartier, il propose des animations autour de la musique, de la danse et du chant. 

Le dimanche, la fête battra son plein avec des animations de rues, le spectacle de lancement de saison du Cirque-Théâtre et des animations spectaculaires dont la plupart sont proposées en démonstration et en initiation. 

L'invité d'honneur

 

© Kuebi-Armin Kübelbeck2013

Luc Abalo, handballeur français évoluant en équipe de France depuis 2005.

Ses atouts : une détente phénoménale et des appuis rapides lui valent le surnom de Luc Skywalker Abalo ou l'homme-élastique.

   Palmarès :

3 titres européens (2006, 2010, 2014)

3 titres mondiaux (2009, 2011 et 2017)

2 médailles d’or olympiques (2008, 2012)

 

Dimanche à 11h le rendez-vous est fixé rue de la République au « Bout du couvent ». Toute l’après-midi, l’invité d’honneur visite les différentes animations proposées. Aux environs de 16h-16h30, Luc Abalo sera présent sur le stand de l’OMS pour signer des autographes.

 

Voir la bande annonce

Programme :

 

Les clubs sportifs présentent leurs activités

Informations, adhésions, initiations et démonstrations : arts martiaux, rings de boxe, démonstrations gymnique et sportive...

 

Les associations sont regroupées au coeur d’un village

En partenariat avec la MJC, ce pôle regroupe les associations culturelles, de loisirs et de quartiers. Venez découvrir leurs activités mais aussi profiter des podiums musique, danse et chant, de l’espace petite enfance et du lâcher de ballon lors du passage de l’invité d’honneur.

 

Jeu Pass’sport

L’Office Municipal des Sports propose de gagner de nombreux lots par tirage au sort grâce au jeu Pass’sport. Tentez votre chance pour gagner un VTT et bien d’autres lots.

Téléchargez le bulletin de participation.

Jeu-pass\'sport_bulletin (pdf - 691,69 ko) 

 

La culture dévoile sa programmation

 

Stand Reg’Arts

Retrouvez la programmation de la saison culturelle de la région Elbeuvienne (Caudebec lès Elbeuf, Cléon, Elbeuf sur Seine, La Londe, Orival, Saint-Aubin lès Elbeuf, Saint Pierre lès Elbeuf, Tourville la Rivière). Avec la carte Reg’Arts, bénéficiez de tarifs réduits toute l’année auprès des partenaires du réseau.

Dimanche de 10h à 18h

Carrefour de la rue Guynemer

 

Cirque-Théâtre d’Elbeuf

Ouverture de saison en plein air. Un partenariat Cirque-Théâtre d’Elbeuf,  Ville d’Elbeuf sur Seine, Atelier 231 - Centre national des arts de la rue et de l’espace public.

Bords de Seine

Parcours artistique guidé par une déambulation et des escales musicales de la fanfare New Orleans Les Fonk Nola.

• Quartier du Puchot | Entre la rue Anatole France et la rue du Puchot

La Spire - Cie Rhizome / Chloé Moglia

Performance monumentale en milieu urbain / en plein air

Une immense spirale prend place au cœur du quartier du Puchot à Elbeuf. Ce ressort démesuré, à la fois monumental et aérien devient le terrain de jeu de six acrobates qui entreprennent de traverser le chemin qu’il trace, de se suspendre à ses 6m de hauteur. Parenthèse enchantée dans l’agitation du monde, leur gestuelle suspend le cours du temps et crée un instant de liberté intense.

Samedi et dimanche à 15h (40 min)

• Jardins de l’Hôtel de Ville d’Elbeuf | Côté rue Pierre et Marie Curie

Landscape(s)#1 - Cie La Migration

Duo de funambules voltigeurs / en plein air

Installés sur une étonnante structure, deux hommes se lancent dans un vertigineux mouvement de grand balancier, toujours sur le fil de l’équilibre. L’immense pendule s’emballe ou se stabilise, s’envole ou se balance au cœur d’un paysage de bord de Seine à redécouvrir pendant cet instant hautement acrobatique et poétique.

Samedi et dimanche à 16h (30 min)

Escale musicale - fanfare Les Fonk Nola

Samedi et dimanche à 16h30 (20 min)

• Parvis du Cirque-Théâtre d’Elbeuf | 2 rue Augustin Henry 

Escale musicale - fanfare Les Fonk Nola

Samedi et dimanche à 17h15 (15 min)

• Cirque-Théâtre d’Elbeuf

Je ne peux pas mourir – Mais qui peut bien vivre en pleine lumière ? Marlène Vogele, Anahi las Cuevas et Lucie Lastella / Cie la Geste

Trio acrobatique et aérien / au Cirque-Théâtre d’Elbeuf

Issu de la 28ème promotion du Centre National des Arts du Cirque, ce trio féminin tisse le fil de la destinée humaine, entre chute et envol, entre les accents célestes du trapèze, la suspension du cerceau aérien et la rotation vertigineuse de la roue Cyr. 

Samedi et dimanche à 17h30 (20 min)

 

Présentation de la saison au Cirque-Théâtre d’Elbeuf :  samedi à 17h50

Billetterie : s amedi et dimanche de 14h à 19h30

Infos : 02 32 13 10 50

 

 

 

Des animations grand public

 

Une déambulation musicale et festive, sur le thème de Star wars en hommage à Luc Skywalker Abalo

Des animations de rue, des animations spectaculaires

Des jeux gonflables pour les enfants

Du VTT trial

 

Des animations autour du sport de l’invité

• Shows handball

Plusieurs séquences proposées par des professionnels mélangeant acrobaties (avec et sans trampoline), freestyle handball et comédie avec 1 but de hand mobile.

• Village handball 

Matchs et animations pour découvrir la discipline

«Défi les champions» : Avec un joueur de haut niveau qui défiera les personnes du public qui devront arrêter un maximum de tirs en un temps donné.

Animations :

- but cible (viser un endroit précis pour marquer différents points)

- but radar (pour évaluer sa puissance de tir)

- un terrain avec mini but pour les plus jeunes

 

Foire Saint Gilles 

Du 2 au 24 septembre, Champ de Foire

Inauguration : samedi 2 septembre à 15h en compagnie de la Batterie fanfare d’Elbeuf 

Feu d’artifice : samedi 9 septembre à la tombée de la nuit, Voie de la déclaration universelle des Droits de l’Homme

Demi tarif les mercredis 13 et 20 septembre

 

Télécharger le programme complet

Lire la suite